Duo Arrow/Totem Owl (Ottobre)

Bonjour, 

je vous présente enfin le pantalon numéro 1 cousu dernièrement. Il s’agit du modèle Arrow du 1/2016 (Ottobre) cousu dans un jersey effet jeans de Lillestoff. C’est un modèle cousu plusieurs fois depuis l’année dernière, je trouve cependantce tissu trop souple comparé aux versions imprimées comme ici. Petit M.le trouve agréable à porter et c’est le principal quant à moi j’en recoudrais un prochainement version jeanjersey imprimé 🙂 

Pour aller avec et surtout tester une nouvelle marque de tissu, je lui ai cousu ce sweat Totem Owl. J’aime ce modèle et il me rappelle mes débuts en couture (2 ans à la fin du mois). Ce modèle est en effet le premier sweat Ottobre cousu pour mon petit bonhomme. Petit M. avait fêté ses 3 ans le mois précédent, il fêtera ses 5 ans le mois prochain et bien qu’il se soit un peu affiné, on le reconnait bien.

Revenons en aux tissus de ce sweat. Il s’agit de deux tissus See You at Six, une marque dont Marie,cheftaine de chez Lulu La Luciole, m’a dit beaucoup de bien. Et je confirme que ces tissus sont très agréables à toucher, ne bouge pas au lavage (lavés à réception puis après broderie car stabilisateur hydrosoluble utilisé sur le dessus). Par contre autant je les trouve très agréable à coudre, à toucher… mais qu’est ce qu’ils sont fins pour des tissus sweat ! En dehors des marques Stoffonkel et Chat Chocolat, je trouve extrêmement difficile de trouver du tissu sweat épais. C’est donc du tissu que j’utiliserai avec plaisir pour coudre t-shirts, shorts légers, sweats légers comme ici, mais qui ne conviendrait du tout pour coudre des pantalons d’automne/hiver. 

Côté broderie, il s’agit là encore d’un motif urban threads. Ce joli lapin avait un casque dans les tons verts, casque j’ai choisi de broder bleu/blanc/rouge, le « made in France » au premier coup d’oeil 😉 

Petit M. qui attends avec impatience sont haut cousu dans le jersey Stenzo lapin blanc Alice aux Pays des merveilles, n’est pas un grand fan de son sweat, enfin il est un peu déçu de ne pas avoir celui qu’il veut. La patience à cet âge… 

En bref :

Patrons : 

  • pull : Totem Owl, Ottobre 1/2014
  • pantalon : Arrow, Ottobre 1/2016 

Tissus : 

  • pull : sweat Make Some Noise, et sweat beige, See You at Six
  • pantalon : jeanjersey, Lillestoff

L’ensemble des tissus provient de chez Lulu La Luciole. 

Duo Walther/Chameleon (Ottobre)

Comme je vous le disais récemment, en ce moment, je couds la garde robe automne/hiver de mon bonhomme et suis clairement en retard ! Je ne m’attendais pas à ce qu’il grandisse autant , enfin pas de là à ce que ses habits soient clairement trop courts et qu’il faille tout recoudre ou presque à vitesse grand V. Il faut d’ailleurs que je me presse de coudre son nouveau manteau car là aussi petit problème de longueur de manches. 

M’enfin, je m’occupe du plus urgent, les pantalons… Voici donc le pantalon numéro 3 (vous n’avez toujours pas vu le numéro1, je le sais 😉 ). 

Et je n’avais pas forcément prévu de faire ce pull, mais les pièces étaient découpées depuis la réception du magazine, soit y a un plus ou moins deux mois. Pourquoi ne pas l’avoir cousu avant ? Le tissu… Ce tissu, sweat gerript de Lillestoff est fin, trop fin à mon goût, du coup une fois les pièces coupées je me suis dis qu’un autre modèle conviendrait mieux et j’ai tout mis de côté. Mais après avoir vu la version en jersey de Xabella,je me suis dis que cela se tentait. 

Bonne idée ? Je ne sais pas. D’après petit M. son pull est agréable à porter, je n’en doute pas, mais je pense que le manque de tenue du tissu en comparaison avec celui préconisé (de la laine, ce que je n’utilise pas), le sweat a les épaules bien basses. Du coup j’ai raccourci les manches de 3 cm, le bord côtes au bas de celles-ci étant assez lâche, les mains de petit M. étaient sans cesse dans son pull. J’ai également simplifié le montage, tout à la surjeteuse hormis le col, pas de surpiqures aux épaules, poignets, bande du bas et pas de boutons au col (si le col a malheur de monter trop haut, petit M. râle)

Idem pour le pantalon, petite simplification, pas de braguette mais une ceinture élastique. Va tout de même falloir que je l’habitue à l’usage d’une braguette mais pour le moment qu’il y en ait une ou pas il se contente de baisser/remonter son pantalon sans rien ouvrir.

Le tissu, lui, est un reste que j’avais en stock. Au départ pour moi, il m’a finalement servi à coudre deux pantalons à petit M. plutôt qu’un pantalon pour moi. 

Lors du prochain (en satin, tenue de fêtes oblige), je ferai, je pense, des poches rectangulaires et ferai certainement la braguette de peur qu’en satin cela fasse pyjama si je me contente d’une taille élastique. Quant à la poche arrière, pas d’appliqué mais une broderie, un timbre parisien (noté que si je suis née en région parisienne, cela fait 18 ans que je vis dans le Sud mais alors je ne me sens pas du tout du tout sudiste). 

Un petit bonhomme satisfait donc je le suis aussi. Cependant ne vous détrompez pas, cet air joyeux n’est pas tant lié à sa tenue mais à ses chaussures achetées plus tôt ce jour, elles clignotent ! 

En bref : 

patrons :

  • pantalon : Chameleon, taille 110 cm, Ottobre 4/2015
  • sweat : Walther, taille 110 cm, Ottobre 4/2018

Tissus : 

Duo Arrow / Sealife (Ottobre)

closeup

Je continue dans la réalisation de la garde de robe de mon bonhomme. J’attaque d’ailleurs prochainement sa tenue de fêtes, mais pour le moment ce sont les habits du quotidien que je couds.

Comme je le disais récemment sur le groupe facebook Ottobre addict, je travaille à temps plein et gère petit bonhomme seule 90% du temps étant séparée du papa. Pour autant je couds l’intégralité de la garde de robe de petit M. et quelques vêtements pour moi (je n’en achète pas mais j’ai quelques pièces achetées quelques années en arrière).

Cela nécessite une certaine organisation c’est certain, surtout que je couds au fur et à mesure de ses besoins.

Comment je fais ?

  • je me couche tard, ce qui ne me demande pas d’effort particulier, je me couche naturellement tard.
  • Je couds souvent des vêtements à partir de patrons déjà utilisés par le passé. Exemple : sa tenue du jour est composée d’un pantalon Arrow et d’un haut Sealife, que vous pouvez voir   pour l’Arrow. Le Sealife nesemble pas avoir fait l’objet d’un article à l’époque (cousu durant tout début 2017 après 2 mois de couture)
  • Je couds souvent le même vêtement dans différents tissus ce qui me prend nettement moins de temps que 7 pantalons issus de patrons différents (idem pour les hauts).
  • Je couds en série. 8 boxers d’un coup, 3 pantalons…. ce qui veut dire que je découpe toutes les pièces et fait l’assemblage de plusieurs vêtements en même temps. C’est un sacré gain de temps.
  • Enfin, pour les nouveaux patrons que je souhaite tester, les tenues particulières, les vêtements demandant un temps de réalisation important, je m’y prends à l’avance et les couds un peu chaque soir ou pendant les vacances quand petit bonhomme n’est pas là.

Vous savez maintenant comment je procède.

Revenons en à la tenue du jour de mon bonhomme.

Le pantalon Arrow, 2ème d’une série (le 1er n’a pas encore été photographié) est réalisé dans un sweat gris tout doux trouvé dans mon stock. Il est en taille 110 cm pour un petit M. mesurant environ 110 cm.

C’est un modèle que j’aime, d’une part parce que réalisé dans un jersey effet jeans il fait vraiment illusion et réalisé dans un molleton/sweat basique il fait jogging. Et puis s’il est large au niveau des fesses/cuisses, il est reserré au niveau du bas des jambes, il plisse donc un peu, effet que j’aime bien, et au fur et à mesure que l’enfant se rapproche de la taille de vêtement supérieure, il se tend sans sembler trop court.

Le haut, modèle Sealife modifié, est un des premiers haut que j’ai cousu à mes débuts. Prévu en jersey dans le magazine, je l’avais déjà réalisé en sweat à l’époque et en ai fait de même cette fois. Rapide à réaliser, je trouve qu’il taille bien. Les manches sont un peu longues (dans le magazine également) ce que mon bonhomme aime bien à cette époque de l’année.

Ce joli tissu « Frog » issu de la série « Animals are equal » de la marque Chat Chocolat m’a été offert quelques mois en arrière par Lulu La Luciole, mon site chouchou. J’ai de suite sû que je voulais en faire un sweat ce qui a fait patienter petit M. qui le voulait cousu dès sa réception.

C’est un sweat assez fin, sweat bouclettes, agréable à travailler et à porter.

Si vous faites un zoom sur les photos vous pouvez remarquer quelques détails que j’ai ajoutés. L’ajout de bandes noires au niveau des épauls et des petites choses réalisées en flex, elles sont au nombre de 5. Je vous laisse deviner 🙂

Et comme vous pouvez le voir, ce sweat est de circonstance aujourd’hui, si le sol était simplement mouillé ce matin, nous avons eu de grosses averses durant la journée.

Prochainement vous découvrirez un autre ensemble Arrow/Sealife et puis une décoration de Noël entièrement brodée (vous ai-je dit que j’A-D-O-R-E ma brodeuse ? 🙂 )

En bref : 

patrons : 

  • pantalon Arrow, Ottobre 1/2016
  • pull Sealife, Ottobre 1/20917

Tissus : 

Polo Surf Board – Ottobre – Acte 2

fullsizeoutput_fc6

Bonsoir !

Suite au LilleLiebLinks #08/2018 j’ai reçu ce tissu Tigres d’Enemenemeins (Pamela Frank pour Lillestoff) et son tissu combi. Un tissu jersey tout doux et des couleurs vraiment jolies, mais que faire avec ?

J’ai tout d’abord cousu un pyjama, tout simple, les tigres devant, le tissu combi derrière, une manche de chaque. Mais je souhaitais aussi une version pour dehors.

Après réflexion, je suis de nouveau partie sur le polo Surf Board d’Ottobre 3/2017, et comme je couds rarement un vêtement sans faire de modifications. Cette fois ci ce sera des découpes sur le devant :). Mon 1er polo est ici.

Polo Surf Board Tigres Ottobre vue de faceHop hop Polo surf board Ottobre vue de facePolo Surf board tigres Ottobre vue de 3:4

J’en ai profité pour terminer le pantacourt Hop Hop, du même magazine, commencé au printemps dernier. Cousu en 104 cm, il était alors bien trop grand. Il lui va parfaitement cette année et plutôt que d’élastiquer toute la taille, j’y ai mis un élastique réglable et ce uniquement au dos (en commençant au niveau de la couture des côtés). Cela devrait lui permettre de le mettre plus longtemps 🙂

La douceur de cette après midi nous a permis de prendre ces photos.

La plaque commérative, derrière laquelle se trouve mon bonhomme sur la dernière photo, se situe devant la salle de concert dont le mur me sert de studio photo 😉 Bien que nous ne connaissons pas la personne, sans doute un musicien, petit bonhomme en parle fréquemment.

Polo Surf board tigre Ottobre profilPolo Surf board tigres Ottobre vue de facePolo surf board : hop hop Ottobre vue de dos

Récap : 

patron pantacourt : Hop hop, Ottobre 3/2017

patron polo : Surf Board, Ottobre 3/2017

tissus : Lillestoff

Pantalon Levin (La Maison Victor)

fullsizeoutput_dba

Me revoilà ! Je couds moins en ce moment, et surtout moins pour mon bonhomme car il a presque ce qu’il faut en matière d’habits.

Sauf que j’imagine, comme beaucoup de parents, y a des jours où tous les pantalons sont dans le linge sale, oubliés chez le papa ou tout du moins introuvables !

Au départ je m’étais dit qu’il serait bon de coudre 7 pantalons, 7 boxers, 7 tshirts, 7 pulls, parce qu’il est très rare que petit bonhomme porte ses habits plus d’une journée. Finalement, arrivée à 5 pantalons, je me suis dis que c’était assez, grossière erreur 😉 Voici donc le pantalon numéro 6 🙂

Pour autant, ma résolution de ce début d’année 2018, ou de mon banquier, allez savoir …
est de coudre les tissus de mon stock sous peine de voir mon stock déborder et mon compte en banque se vider.

Et dans mon stock se trouvent encore de nombreux tissus Lillestoff, dont ce jersey effet jeans, motif rhino de Et Voilà by Katrin Riedl que vous pouvez encore trouver ici, chez Lulu La Luciole.

Pour le modèle, j’ai fait une petite infidélité à Ottobre, c’est rare, mais comme j’achète chaque numéro de La Maison Victor, il serait bien que je les utilise 🙂

fullsizeoutput_dbb
fullsizeoutput_dbc

Ce qui m’a séduite dans ce modèle ? Le système de fermeture par pressions et la poche arrière prise dans la couture du dos.

Comme toujours, je trouve les explications bien moins limpides que chez Ottobre, en tous cas le vocabulaire est différent. Est-ce parce que c’est un magazine belge donc non traduit en français (de France) contrairement à Ottobre, magazine finnois traduit pour la France ? Peut-être…

Et je n’aime pas non plus le fait de devoir me reporter à plusieurs planches pour avoir l’intégralité du patron. Mais bon, au final je reste toujours assez satisfaite du rendu 🙂

Pantalon en taille 104 cm, un peu grand, mais à cet âge les enfants poussent vite, enfin normalement 😉

fullsizeoutput_dbd
fullsizeoutput_dbf
fullsizeoutput_dbe

À bientôt !

James D.

fullsizeoutput_b37
Je me suis cousu il y a quelques temps un jean. Bien évidemment, mon bonhomme en a aussi voulu un. Bon, je me doutais bien qu’il demanderait le sien quand j’ai acheté le tissu. Du coup, lorsque la vendeuse d’une boutique locale m’a demandé si je voulais bien le 1,80m restant au lieu du 1,35m demandé, j’ai évidemment accepté.

Le mien cousu et porté, petit homme m’a expliqué en vouloir un lui aussi, mais « tu comprends maman, je ne veux pas de bouton et pas de fermeture ». Ok, exigences notées ;). Je dis exigences car il a toujours été très clair ; s’il n’aime pas, il ne porte pas.

Parti chez son papa, je me retrouvais sur le site Ottobre design, à la recherche DU jean pour mon 4 ans. Un vrai gain de temps et qui évite de sortir tous mes magazines du placard 🙂

fullsizeoutput_b38fullsizeoutput_b36

C’est sur le modèle James D. du 1/2015 que mon choix s’est porté. Un modèle plutôt droit, long, taille mi-basse.

Le modèle du magazine est cousu dans un coton avec un peu d’élastane, muni d’une braguette et de poches arrières zippées.

Séduite par les coutures des côtés qui finissent sur le devant et ayant donc mon tissu denim contenant un peu d’elastane, je me suis lancée. Pantalon volontairement réalisé un peu grand, car d’une part ce n’est pas choquant dans le cas de jeans, d’autre part Loulou grandit vite vite en ce moment.

Exit la braguette et le bouton, remplacés par une ceinture en bord côtes dans laquelle est insérée un élastique. Exit également, les fermetures sur les poches arrières afin de faciliter leur utilisation, et pose d’un bias sur le haut de celle ci pour donner une petite touche colorée.
Constatez que le biais des poches (et tissu intérieur des poches de devant) est le même tissu Petit Pan utilisé pour son manteau, manteau que vous pouvez voir ici.

IMG_4067

À de suite pour un autre article 🙂

T-Rex

fullsizeoutput_91b
bonnet Eye See You (Ottobre)

Vous vous souvenez de ce t-shirt ? L’automne arrivant, impossible pour mon bonhomme de continuer de porter son short noir, et le orange c’est bien sympa mais cela ne va pas avec grand chose.

Utilisant le même patron qu’ici, je lui ai cousu un jean/jogging noir, en sweat molleton. Tissu assez souple, agréable à porter et de bonne qualité, comme toujours.

Pour le haut, là encore, j’ai cousu un modèle déjà réalisé, tout récemment d’ailleurs, le Zauberlehrlinghood de Zuckerwolkenfabrik. Sweat assorti au t-shirt 🙂

fullsizeoutput_917

fullsizeoutput_913

Je couds toujours un t-shirt et un pull assorti, comme cela si le pull est assorti au pantalon, que ce dernier est un peu original, en cas de chaleur, petit bonhomme ne se retrouve pas en mode carnaval s’il retire son pull.`
Et puis, l’hiver approchant, j’ai décidé de coudre mon 1er bonnet (porté uniquement pour les photos) celui ci est en jersey doublé de jersey, parce qu’il fait bon, parce que le début de l’hiver ne sera pas particulièrement froid. D’autres suivront, assortis aux différents pulls de petit bonhomme, et plus ou moins chaud (doublé polaire par exemple).
fullsizeoutput_920
fullsizeoutput_919

En bref,

Tissus : trias par Janne Hellmann/Blaubeerpfütze für lillestoff , uni noir de Lillestoff (Ty Florian boutik), Sweatshirt molleton noir (Ty Florian Boutik), jersey uni noir pour la doublure du bonnet (Lilestoff)  

Patrons de couture : bonnet (Ottobre 4/2016, modèle 15), pantalon (Ottobre 4/2016, modèle 22), pull Zauberlehrlinghood (Zuckerwolkenfabrik)