Totem Owl Xmas

Quand j’ai vu ce motif de broderie sur le site Urban Threads, cela m’a fait rire et j’ai tout de suite su que je broderais ce motif sur un sweat pour mon bonhomme et lui en ai parlé. 

Alors je je riais, petit M. me regarda, l’air penaud et me dit « mais je suis sage moi ! ». Et oui, il est effectivement vraiment sage comme enfant. Et moi qui croyait que mon petit M. ne croyait pas au Père Noël, je me suis aperçu que si, enfin plus ou moins. Il est conscient que les cadeaux sont achetés par ses proches mais croit tout de même en l’existence de Papa Noël 😉 

Aussitôt le tissu sweat noir Soft Cactus reçu, je m’attaquais à la broderie du motif et à la confection de ce pull. Confection dont vous pouvez voir les étapes sur la page TUTO. 

J’aime le Totem Owl, il est rapidement cousu, tombe plutôt bien même si je pense qu’il est nécessaire de le rallonger un peu. Et ce tissu Soft Cactus est doux bien que non gratté. 

J’avoue qu’une fois fini j’étais contente de moi 🙂 Vous remarquerez que j’ai ajouté un petit « Joke » à l’attention de mon bonhomme. En effet, le sweat cousu, je lui montre et là il me dit « ah non, c’est le sweat qui dit que je n’ai pas été sage et que je n’aurai pas de cadeaux ».

Il a donc fallu lui réexpliquer que d’une part c’est de l’humour, concept difficilement compréhensible du haut de ses 4 ans et 11 mois, d’autre part que je ne pratiquais pas le chantage aux cadeaux et enfin qu’il était vraiment adorable et n’avait donc pas de soucis à se faire ! 

Une fois tout cela compris, c’est avec plaisir qu’il mis son sweat 🙂 

En bref :

patron : Totem Owl, Ottobre 1/2014

tissu : sweat noir, Soft Cactus (Lulu La Luciole

tenue complète : pantalon Arrow (1/2016),  sweat Totem Owl (1/2014) , polo Surf Board (3/2017)

Duo Arrow/Totem Owl (Ottobre)

Bonjour, 

je vous présente enfin le pantalon numéro 1 cousu dernièrement. Il s’agit du modèle Arrow du 1/2016 (Ottobre) cousu dans un jersey effet jeans de Lillestoff. C’est un modèle cousu plusieurs fois depuis l’année dernière, je trouve cependantce tissu trop souple comparé aux versions imprimées comme ici. Petit M.le trouve agréable à porter et c’est le principal quant à moi j’en recoudrais un prochainement version jeanjersey imprimé 🙂 

Pour aller avec et surtout tester une nouvelle marque de tissu, je lui ai cousu ce sweat Totem Owl. J’aime ce modèle et il me rappelle mes débuts en couture (2 ans à la fin du mois). Ce modèle est en effet le premier sweat Ottobre cousu pour mon petit bonhomme. Petit M. avait fêté ses 3 ans le mois précédent, il fêtera ses 5 ans le mois prochain et bien qu’il se soit un peu affiné, on le reconnait bien.

Revenons en aux tissus de ce sweat. Il s’agit de deux tissus See You at Six, une marque dont Marie,cheftaine de chez Lulu La Luciole, m’a dit beaucoup de bien. Et je confirme que ces tissus sont très agréables à toucher, ne bouge pas au lavage (lavés à réception puis après broderie car stabilisateur hydrosoluble utilisé sur le dessus). Par contre autant je les trouve très agréable à coudre, à toucher… mais qu’est ce qu’ils sont fins pour des tissus sweat ! En dehors des marques Stoffonkel et Chat Chocolat, je trouve extrêmement difficile de trouver du tissu sweat épais. C’est donc du tissu que j’utiliserai avec plaisir pour coudre t-shirts, shorts légers, sweats légers comme ici, mais qui ne conviendrait du tout pour coudre des pantalons d’automne/hiver. 

Côté broderie, il s’agit là encore d’un motif urban threads. Ce joli lapin avait un casque dans les tons verts, casque j’ai choisi de broder bleu/blanc/rouge, le « made in France » au premier coup d’oeil 😉 

Petit M. qui attends avec impatience sont haut cousu dans le jersey Stenzo lapin blanc Alice aux Pays des merveilles, n’est pas un grand fan de son sweat, enfin il est un peu déçu de ne pas avoir celui qu’il veut. La patience à cet âge… 

En bref :

Patrons : 

  • pull : Totem Owl, Ottobre 1/2014
  • pantalon : Arrow, Ottobre 1/2016 

Tissus : 

  • pull : sweat Make Some Noise, et sweat beige, See You at Six
  • pantalon : jeanjersey, Lillestoff

L’ensemble des tissus provient de chez Lulu La Luciole. 

Duo Walther/Chameleon (Ottobre)

Comme je vous le disais récemment, en ce moment, je couds la garde robe automne/hiver de mon bonhomme et suis clairement en retard ! Je ne m’attendais pas à ce qu’il grandisse autant , enfin pas de là à ce que ses habits soient clairement trop courts et qu’il faille tout recoudre ou presque à vitesse grand V. Il faut d’ailleurs que je me presse de coudre son nouveau manteau car là aussi petit problème de longueur de manches. 

M’enfin, je m’occupe du plus urgent, les pantalons… Voici donc le pantalon numéro 3 (vous n’avez toujours pas vu le numéro1, je le sais 😉 ). 

Et je n’avais pas forcément prévu de faire ce pull, mais les pièces étaient découpées depuis la réception du magazine, soit y a un plus ou moins deux mois. Pourquoi ne pas l’avoir cousu avant ? Le tissu… Ce tissu, sweat gerript de Lillestoff est fin, trop fin à mon goût, du coup une fois les pièces coupées je me suis dis qu’un autre modèle conviendrait mieux et j’ai tout mis de côté. Mais après avoir vu la version en jersey de Xabella,je me suis dis que cela se tentait. 

Bonne idée ? Je ne sais pas. D’après petit M. son pull est agréable à porter, je n’en doute pas, mais je pense que le manque de tenue du tissu en comparaison avec celui préconisé (de la laine, ce que je n’utilise pas), le sweat a les épaules bien basses. Du coup j’ai raccourci les manches de 3 cm, le bord côtes au bas de celles-ci étant assez lâche, les mains de petit M. étaient sans cesse dans son pull. J’ai également simplifié le montage, tout à la surjeteuse hormis le col, pas de surpiqures aux épaules, poignets, bande du bas et pas de boutons au col (si le col a malheur de monter trop haut, petit M. râle)

Idem pour le pantalon, petite simplification, pas de braguette mais une ceinture élastique. Va tout de même falloir que je l’habitue à l’usage d’une braguette mais pour le moment qu’il y en ait une ou pas il se contente de baisser/remonter son pantalon sans rien ouvrir.

Le tissu, lui, est un reste que j’avais en stock. Au départ pour moi, il m’a finalement servi à coudre deux pantalons à petit M. plutôt qu’un pantalon pour moi. 

Lors du prochain (en satin, tenue de fêtes oblige), je ferai, je pense, des poches rectangulaires et ferai certainement la braguette de peur qu’en satin cela fasse pyjama si je me contente d’une taille élastique. Quant à la poche arrière, pas d’appliqué mais une broderie, un timbre parisien (noté que si je suis née en région parisienne, cela fait 18 ans que je vis dans le Sud mais alors je ne me sens pas du tout du tout sudiste). 

Un petit bonhomme satisfait donc je le suis aussi. Cependant ne vous détrompez pas, cet air joyeux n’est pas tant lié à sa tenue mais à ses chaussures achetées plus tôt ce jour, elles clignotent ! 

En bref : 

patrons :

  • pantalon : Chameleon, taille 110 cm, Ottobre 4/2015
  • sweat : Walther, taille 110 cm, Ottobre 4/2018

Tissus : 

Duo Arrow / Sealife (Ottobre)

closeup

Je continue dans la réalisation de la garde de robe de mon bonhomme. J’attaque d’ailleurs prochainement sa tenue de fêtes, mais pour le moment ce sont les habits du quotidien que je couds.

Comme je le disais récemment sur le groupe facebook Ottobre addict, je travaille à temps plein et gère petit bonhomme seule 90% du temps étant séparée du papa. Pour autant je couds l’intégralité de la garde de robe de petit M. et quelques vêtements pour moi (je n’en achète pas mais j’ai quelques pièces achetées quelques années en arrière).

Cela nécessite une certaine organisation c’est certain, surtout que je couds au fur et à mesure de ses besoins.

Comment je fais ?

  • je me couche tard, ce qui ne me demande pas d’effort particulier, je me couche naturellement tard.
  • Je couds souvent des vêtements à partir de patrons déjà utilisés par le passé. Exemple : sa tenue du jour est composée d’un pantalon Arrow et d’un haut Sealife, que vous pouvez voir   pour l’Arrow. Le Sealife nesemble pas avoir fait l’objet d’un article à l’époque (cousu durant tout début 2017 après 2 mois de couture)
  • Je couds souvent le même vêtement dans différents tissus ce qui me prend nettement moins de temps que 7 pantalons issus de patrons différents (idem pour les hauts).
  • Je couds en série. 8 boxers d’un coup, 3 pantalons…. ce qui veut dire que je découpe toutes les pièces et fait l’assemblage de plusieurs vêtements en même temps. C’est un sacré gain de temps.
  • Enfin, pour les nouveaux patrons que je souhaite tester, les tenues particulières, les vêtements demandant un temps de réalisation important, je m’y prends à l’avance et les couds un peu chaque soir ou pendant les vacances quand petit bonhomme n’est pas là.

Vous savez maintenant comment je procède.

Revenons en à la tenue du jour de mon bonhomme.

Le pantalon Arrow, 2ème d’une série (le 1er n’a pas encore été photographié) est réalisé dans un sweat gris tout doux trouvé dans mon stock. Il est en taille 110 cm pour un petit M. mesurant environ 110 cm.

C’est un modèle que j’aime, d’une part parce que réalisé dans un jersey effet jeans il fait vraiment illusion et réalisé dans un molleton/sweat basique il fait jogging. Et puis s’il est large au niveau des fesses/cuisses, il est reserré au niveau du bas des jambes, il plisse donc un peu, effet que j’aime bien, et au fur et à mesure que l’enfant se rapproche de la taille de vêtement supérieure, il se tend sans sembler trop court.

Le haut, modèle Sealife modifié, est un des premiers haut que j’ai cousu à mes débuts. Prévu en jersey dans le magazine, je l’avais déjà réalisé en sweat à l’époque et en ai fait de même cette fois. Rapide à réaliser, je trouve qu’il taille bien. Les manches sont un peu longues (dans le magazine également) ce que mon bonhomme aime bien à cette époque de l’année.

Ce joli tissu « Frog » issu de la série « Animals are equal » de la marque Chat Chocolat m’a été offert quelques mois en arrière par Lulu La Luciole, mon site chouchou. J’ai de suite sû que je voulais en faire un sweat ce qui a fait patienter petit M. qui le voulait cousu dès sa réception.

C’est un sweat assez fin, sweat bouclettes, agréable à travailler et à porter.

Si vous faites un zoom sur les photos vous pouvez remarquer quelques détails que j’ai ajoutés. L’ajout de bandes noires au niveau des épauls et des petites choses réalisées en flex, elles sont au nombre de 5. Je vous laisse deviner 🙂

Et comme vous pouvez le voir, ce sweat est de circonstance aujourd’hui, si le sol était simplement mouillé ce matin, nous avons eu de grosses averses durant la journée.

Prochainement vous découvrirez un autre ensemble Arrow/Sealife et puis une décoration de Noël entièrement brodée (vous ai-je dit que j’A-D-O-R-E ma brodeuse ? 🙂 )

En bref : 

patrons : 

  • pantalon Arrow, Ottobre 1/2016
  • pull Sealife, Ottobre 1/20917

Tissus : 

Ottobre Tiger : essai fructeux

OttobreTiger3Je n’aime pas rester sur un échec et puis mon bonhomme avait besoin d’un second sweat zippé, j’aurais pu changer de modèle mais c’était l’occasion de faire mieux que le précédent. Et en fait les explications étaient très claires sauf que fatiguée j’ai loupé la petite phrase disant que la patte de boutonnage devait arriver quelques dents sous le haut de la fermeture. Voilà ce qui arrive lorsque l’on coud très tard…

Le choix du tissu lui était une évidence. C’est un tissu que j’adore et avec lequel j’avais cousu ce sweat, mais c’est justement ce sweat qui a posé problème à l’école car trop difficile à enlever. Et l’idée que petit M. ne le mettrait plus et ne porterait donc plus ce beau tissu de son designer favori (Janne Hellmann aka Blaubeerpfütze). 

Ce sera son dernier vêtement avec car là je n’en ai plus du tout, j’ai dû bidouiller pour la capuche (ça ne se voit pas et ça a même eu un côté pratique pour plier la coulisse qui du coup correspondait à la couture du « rajout »), les manches aussi même si je tenais à ma petite touche orange 🙂

Voilà, le résultat me plait, il plait à son petit propriétaire, du coup je peux passer à un autre modèle, enfin un modèle (sans fermeture éclaire, sans capuche) que vous découvrirez bientôt, un modèle sur lequel j’ai pu tester ma nouvelle machine à coudre/brodeuse 🙂

Ah, j’oubliais presque de vous parler du petit flex présent sur la manche droite. Sensibles à l’environnement, à l »état de notre planète, petit M. et moi sommes engagés dans la réduction de nos déchets et avons acquéri le mois dernier un lombricomposteur. Nous achetons en vrac le plus possible et surtout tentons déliminer le plastique de nos achats, plastique qui se retrouve bien souvent dans la mer… Si cela vous interesse, je vous invite à découvrir le site https://noplasticinmyseafr.wordpress.com.

OttobreTiger1

En bref :

patron : Tiger, Ottobre 4/2017

tissus : Deep Sea, Janne Hellmann aka Blaubeerpfütze pour Stoffonkel / sweat matelassé (Lillestoff) / sweat noir (Paapi Design), jersey Geometric, Pamela Frank aka Enemenemeins pour Lillestoff, le tout de chez LuluLaLuciole 

 

 

 

Tiger Ottobre: insatisfaction…

OttobreTiger1

Même si je trouve que porté il va bien à mon bonhomme, (bonhomme en mode taquin, clow, « maman, tu m’embêtes avec tes photos »), que j’aime beaucoup les manches raglan, que j’aime beaucoup les tissus utilisés pour lesquels j’ai passé exprès une commande y a quelques mois de ça, je ne peux m’empêcher d’être déçue…

Déçue qu’il ne soit pas parfait, mais surtout déçue de ne pas trouver de solution au problème rencontré. J’ai clairement mal fait quelque chose et j’ai eu beau usé du découd-vite de très nombreuses fois pour tester différentes façons de poser la capuche, la dernière est la meilleure/moins pire mais ne correspond pas au résultat souhaité.

OttobreTiger

La sous patte de fermeture doit, je pense, s’arrêter à 1cm du haut du devant droit ce qui permettrait alors à la capuche d’être bien positionnée, aucune certitude et je n’avais pas envie de découdre capuche, fermeture, sous patte… etc… , j’ai assez utilisé du découd-vite et en avais marre je dois dire. À voir lors de la prochaine version… Oui, rester sur un échec je ne peux pas, mon côté perfectioniste ou psychorigide, question de point de vue… 😉

OttobreTiger2

Les tissus sont d’une incroyable douceur, de grande qualité. C’est la première fois que je couds des tissus de la marque belge (je crois) Chat Chocolat. Ce ne sera pas la dernière puisque j’en ai un autre en stock. Je n’ai d’ailleurs pas utilisé de bord côtes pour les poignets et la bande du bas du sweat préférant n’utiliser que ces deux tissus…

Vous voyez l’espace « vide », sans flocon ? J’hésite à y broder quelque chose, enfin quand je saurais broder (enfin me servir de ma machine) et si le faire post couture est possible car pour le coup je n’en sais rien.

OttobreTiger4

Tellement déçue en fait que j’en oublie de vous expliquer pourquoi je me suis retrouvée à coudre à mon bonhomme un sweat zippé. Début de semaine dernière, les températures  étant presque automnales, le matin petit bonhomme met un sweat, sweat qu’il quitte en classe, remet lors de la récréation, quitte de nouveau puis fini en tshirt l’après midi. Alors que je lui avais mis son joli sweat, le soir une ATSEM m’a fait savoir que le sweat en question était difficile à enlever, celui du lendemain aussi visiblement et donc qu’un sweat zippé serait une bonne idée. En voilà un, un second verra bientôt le jour.

En bref : 

patron : Tiger, Ottobre 4/2017

tissus : Sweat bio Star Vert Chat Chocolat & Sweat Bio Star Bleu Chat Chocolat, Jersey noir Lillestoff pour la doublure de la capuche, le tout de chez Lulu La Luciole

 

 

Sweat Drops acte 2 : version Straight

Bonsoir 🙂

Il y a quelques semaines, je me cousais un pull Stina de Smalino dans un super summer sweat de Lillestoff. Pull visiblement réussi puisque ma mère me demanda le même.

dropsstraightface3

Malheureusement, le même tissu que moi en bleu n’était plus dispo ni sur Lulu la Luciole, ni sur les sites allemands. Oui, ce n’est pas faute d’avoir cherché, rupture de stock partout !

L’idée du sweat ne fût pas abandonnée pour  autant mais il fallu trouver un nouveau tissu, ou deux 🙂

Le choix se porta sur le tissu Straight de Lillestoff par Franziska Damerau / Nestgezwitscher et son tissu combi.

ropsfleursdropsstraightface2dropsstraightface

Tissus commandés dans la quantité indiquée par la créatrice, mais le tissu Straight étant dans une laize assez large, il m’est resté de quoi faire un sweat pour petit bonhomme et participer ainsi au défi Duo ou + proposé chez Lulu La Luciole ! Et depuis le temps qu’il me réclamait un sweat violet, c’était l’occasion !

Petit bonhomme étant habillé pour ce printemps ou presque et le temps de la semaine à venir étant bien trop mauvais pour d’autres photos, je vais en profiter pour coudre un peu pour moi 🙂

duosweatsstraightDropsstraightdosdropsstraightrondin

En bref :

Patron :

  • sweat Drops, Ottobre 4/2016, taille 104 cm. Déjà vu ici dans sa version rayée.

Tissus : 

pour ma maman : 

  • Straight de Lillestoff par Franziska Damerau/Nestgezwitscher et son tissu combi. Bord côtes noir Lillestoff.

pour mon bonhomme :

  • Straight Straight par Franziska Damerau/Nestgezwitscher, bord côte noir Lillesoff.
  • flex : ALPWIND DESIGN by SACHEN-ZUM-MACHEN.CH réalisé avec un flex de chez Happy Flex.

 

 

À bientôt 🙂