Ottobre Tiger : essai fructeux

OttobreTiger3Je n’aime pas rester sur un échec et puis mon bonhomme avait besoin d’un second sweat zippé, j’aurais pu changer de modèle mais c’était l’occasion de faire mieux que le précédent. Et en fait les explications étaient très claires sauf que fatiguée j’ai loupé la petite phrase disant que la patte de boutonnage devait arriver quelques dents sous le haut de la fermeture. Voilà ce qui arrive lorsque l’on coud très tard…

Le choix du tissu lui était une évidence. C’est un tissu que j’adore et avec lequel j’avais cousu ce sweat, mais c’est justement ce sweat qui a posé problème à l’école car trop difficile à enlever. Et l’idée que petit M. ne le mettrait plus et ne porterait donc plus ce beau tissu de son designer favori (Janne Hellmann aka Blaubeerpfütze). 

Ce sera son dernier vêtement avec car là je n’en ai plus du tout, j’ai dû bidouiller pour la capuche (ça ne se voit pas et ça a même eu un côté pratique pour plier la coulisse qui du coup correspondait à la couture du « rajout »), les manches aussi même si je tenais à ma petite touche orange 🙂

Voilà, le résultat me plait, il plait à son petit propriétaire, du coup je peux passer à un autre modèle, enfin un modèle (sans fermeture éclaire, sans capuche) que vous découvrirez bientôt, un modèle sur lequel j’ai pu tester ma nouvelle machine à coudre/brodeuse 🙂

Ah, j’oubliais presque de vous parler du petit flex présent sur la manche droite. Sensibles à l’environnement, à l »état de notre planète, petit M. et moi sommes engagés dans la réduction de nos déchets et avons acquéri le mois dernier un lombricomposteur. Nous achetons en vrac le plus possible et surtout tentons déliminer le plastique de nos achats, plastique qui se retrouve bien souvent dans la mer… Si cela vous interesse, je vous invite à découvrir le site https://noplasticinmyseafr.wordpress.com.

OttobreTiger1

En bref :

patron : Tiger, Ottobre 4/2017

tissus : Deep Sea, Janne Hellmann aka Blaubeerpfütze pour Stoffonkel / sweat matelassé (Lillestoff) / sweat noir (Paapi Design), jersey Geometric, Pamela Frank aka Enemenemeins pour Lillestoff, le tout de chez LuluLaLuciole 

 

 

 

Ikatee : Grande Ourse

IkateeGrandeOurse1

Bonsoir,

Il y a quelques mois déjà que mon fils me demande de coudre quelque chose pour son cousin né en janvier 2018. Petit cousin que je ne connais pas, enfin vu en photos seulement, du fait qu’il s’agit de sa famille paternelle et qu’avec son papa nous sommes séparés.

Quelques mois que j’ai commandé ces tissus et ce patron. Et quelques mois que je repousse le moment de coudre ce quelque chose.

IkateeGrandeOurse

C’est en voyant la veste Grande Ourse cousue par Lili la Souris pour sa fille que je me suis dit qu’il était temps que je me lance, qu’entre deux coutures d’accessoires je devrais avoir le temps de.

Le patron était imprimé depuis un moment, la découpe du patron et l’assemblage des différents feuilles furent rapide, puis il a fallu couper les tissus. Deux tissus que j’aime beaucoup, mais si le sweat matelassé peut convenir à mon petit bonhomme, le tissu renard est selon lui un tissu pour bébé. Et c’est bien pour son petit cousin que je l’avais commandé, donc aucun regret.

IkateeGrandeOurse3IkateeGrandeOurse2

Un patron bien expliqué, une veste facile à coudre. Seule « difficulté », les boutonnières : Ma machine n’aime pas spécialement coudre les boutonnière malgré sa fonction boutonnière automatique 🙂 J’ai donc positionné au dos du tissu du papier sulfurisé, les petits morceaux restants partiront au lavage.

Boutonnières positionnées bien moins espacées que ce qui est indiqué sur le patron, sans quoi mes coutures du côté n’étaient plus…sur le côté. Je ne saurais dire si c’est normal, mais ça ne me plaisait pas. Les boutons sont contrairement à ce que laisse penser les photos  bien alignés.

IkateeGrandeOurse4

La veste est finie, je remercie les filles du groupe Facebook Autour de Lulu La Luciole pour l’aide concernant les boutons neuf trous aussi appelés ABC buttons.

Le « best cousin ever » est rouge, j’ai bien tenté d’utiliser une autre couleur, mais j’ai un petit bonhomme sûr de ses choix et assez têtu (faut croire et c’est de famille, pas moi hein, mais ma soeur, mon père…) .

Et si je ne suis pas entièrement satisfaite de mes boutonnières, que je trouve la veste grande mais n’ayant pas de tout petit sous la main c’est difficile de me rendre compte, je suis satisfaite de la fermeture de l’ouverture du bas à la main au point glissé qui est invisible ! Merci le site Petit Patron pour le tuto !

 

En bref : 

patron : veste Grande Ourse (option oreilles de lapin), Ikatee

tissus : sweat matelassé et jersey Night Fox, Lillestoff, achetés chez Lulu La Luciole

boutons : ABC buttons en bois, offerts par Lulu La Luciole 

Test du blouson de pluie

fullsizeoutput_cd3

En début de semaine, nous avons eu de la pluie, et quand il pleut ici, il pleut bien.

Si son manteau en softshell lui permettrait de rester au sec et au chaud sous le parapluie, il prend assez vite l’eau s’il ne reste pas sous le parapluie.

Et comme beaucoup d’enfants, mon bonhomme est joyeux lorsqu’il pleut, car qui dit pluie dit flaques d’eau dans lesquelles il peut joyeusement sauter.

Afin de lui éviter d’arriver trempé (il n’avait pas pris son k-way) , nous avons exceptionnellement pris le tram, bondé, mouillé, retardé par les intempéries.
Nous avons finis à pieds et je me suis mis en tête de lui coudre un imper dans le sympathique tissu Rainy Emil de Lillestoff reçu quelques semaines plus tôt.

Je me suis donc mise à la recherche du modèle, un modèle qui ne serait pas un anorak et qui serait doublé. Mon bonheur fût trouvé dans le magazine Ottobre 1/2017 avec le modèle Basic Apparel, réalisé dans le magazine en popeline.

Afin que petit bonhomme puisse porter son manteau de pluie cet hiver mais surtout au printemps, il est doublé de jersey pour le corps et de cupro pour les manches. Au besoin il portera un sweat en polaire dessous.

fullsizeoutput_ccffullsizeoutput_cd5

Pas de modification faite à l’exception de l’ajout d’un passepoil réfléchissant devant et au dos.

Une fois l’extérieur cousu, je me suis mise en tête de tester son imperméabilité, et l’ai donc trempé sous la douche. Aïe me suis-je dit, il prend l’eau ! Un peu dégoûtée, mais rassurée par la comunauté facebook d’addicts aux tissus de Lulu La Luciole, j’ai doublé le manteau et me suis dit que de la pluie étant prévue, il serait possible de le tester en conditions réelles aujourd’hui.

Comme prévu, la pluie est bien là depuis ce matin, et c’est avec joie que petit bohomme a chaussé bottes et mis son manteau pour aller sauter dans les flaques.

Nous n’y sommes pas restés longtemps, une petite dizaine de minutes sous une pluie moyenne.

Verdict : un petit bonhomme au sec, la tête enfouie dans le col de son manteau,   qui réclame un pantalon de pluie parce que tu comprends maman, mon jean est mouillé !

IMG_4411IMG_4396

À bientôt,

Warm Inside…

fullsizeoutput_975

Cela fait quelques semaines que je pense à l’hiver qui arrive et au manteau qu’il faut à mon petit bonhomme pour affronter le froid à venir.

J’ai choisi le modèle Warm Inside, du magazine Ottobre 4/2015. Manteau en softshell, un tissu déperlant à l’extérieur, en micro polaire à l’intérieur. Parfait pour l’automne et l’hiver. Pour l’hiver, en cas de grand froid, petit bonhomme portera dessous un gilet sans manches en polaire (à venir, quand il sera cousu 😉 )

La capuche est ample et couvre bien la tête de l’enfant. Le bord est muni d’un cordon élastique.
Le cordon passe par des oeillets et est fixé aux marges de couture de la capuche. Elle est aussi amovible, fixée par des pressions. Deux « détails » rassurants lorsque les enfants sont petits et chahutent dans la cour de récréation. Les manches sont équipées de poignets en bord côtes, ainsi le froid ne passe pas 🙂

fullsizeoutput_978fullsizeoutput_96d

Un manteau agréable à coudre, que j’ai cousu un peu chaque soir après le travail. Cousu au bon moment. Aussitôt fini, aussitôt porté et mis en condition de temps frais et venteux.
Un autre suivra dans un autre tissu. C’est toujours bien de pouvoir alterner, et puis comme dit son propriétaire, le gris n’est pas sa couleur préférée. Le hasard a fait que j’ai utilisé pour les passepoils des poches, parementure de capuche et sous patte de fermeture, la même popeline utilisée pour le dessous des pattes de son doudou renard. Sans ça, je ne crois pas qu’il aurait accepté de le porter…

fullsizeoutput_971fullsizeoutput_966

En bref, 
Patron : Warm Inside, Ottobre 4/2015

Tissus :

À bientôt,

Une veste de baseball pour mon bonhomme 

Odd Zippers (Ottobre 6/2015)

Après la réalisation de la veste Sand & Dust pour Y., fils de ma collègue, je me suis attaquée à la veste Odd Zippers repérée dans le magazine Ottobre 6/2015, pour Pepeyo cette fois-ci.

Réalisée en taille 98 cm (3 ans), elle sera probablement Lire la suite de « Une veste de baseball pour mon bonhomme « 

Sand & Dust (Ottobre 1/2017)

Sand & Dust (Ottobre 1/2017)

Lors de l’achat du magazine Ottobre printemps 2017 j’ai remarqué la veste Teddy déclinée en version fille (modèle Limonada) et version garçon (modèle Sand and Dust). Ces deux modèles sont pour ados et je n’ai pas encore d’ado à la maison mais ma collègue G. oui 🙂

Entre les poches à revers (encore !), la pose de l’appliqué (emprunté au sweat ABC de Knudelmonster), Lire la suite de « Sand & Dust (Ottobre 1/2017) »

« pas grave maman, tu vas m’en coudre une autre »

Spring Bird (Ottobre 1/2015)

Voilà ce que m’a dit Pepeyo lorsque je me suis aperçu que j’avais perdu sa veste, tombée sur le chemin retour de l’école.

Veste qui,  je l’apprendrai quelques jours plus tard est tombée devant l’accès au garage de notre immeuble, fut ensuite mise sur le muret par un voisin, pour se retrouver sur le container à poubelles du supermarché situé quelques centaines de mètres plus loin et donc finir à la benne.

À la demande de Pepeyo et parce que J’AI perdu sa veste, Lire la suite de « « pas grave maman, tu vas m’en coudre une autre » »